public://2021-10/8-7-19-skybox accella thinking about digital.jpg
...
Nissrine Fessikh
13-10-2021 5 min read

Le développement continu de la transformation digitale en Asie-Pacifique

Alors que la COVID-19 a dominé les manchettes tout au long de 2020, le développement et le déploiement constants de l’infrastructure des technologies de l’information et de la communication (TIC) et de ses services concomitants ont entraîné une tendance continue vers la transformation digitale pour les sociétés, les entreprises et les gouvernements. Depuis la dernière Conférence mondiale sur le développement des télécommunications en 2017 (CMDT-17), les TIC ont continué de se répandre. Les données de l’UIT montrent qu’en 2019, l’utilisation d’Internet a dépassé la barre des 50% (51,4% à l’échelle mondiale à la fin de 2019), 75%de la population mondiale totale avait un abonnement mobile à large bande actif, et les abonnements à large bande fixes ont augmenté pour atteindre un peu plus de 15 %. Aujourd’hui, plus de 57 % des ménages ont accès à Internet à la maison.

En outre, compte tenu de l’augmentation de la demande de données due aux services de plus en plus exigeants en bande passante, la bande passante internationale a, en moyenne, augmenté à un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 36 % entre 2017 et 2020, avec un TCAC pour la bande passante internationale par internaute de 26 % entre 2017 et 2019. Pourtant, le fossé numérique persiste.

Alors que presque toutes les zones urbaines du monde sont couvertes par un réseau mobile à large bande, de nombreuses lacunes persistent dans les zones rurales. Le fossé entre les sexes demeure une réalité, et encore moins de femmes que d’hommes profitent de l’utilisation d’Internet.

 

Asia

Indicateurs mondiaux des TIC pour 100 habitants/pour cent (le cas échéant), 2019 et 2020, et taux de croissance annuel moyen composé (TCAC) (le cas échéant), 2017-2019/2017-2020

 

La plupart des pays du monde sont aux prises avec les effets de la pandémie de COVID-19, et le rôle des TIC et des services digitaux et l’infrastructure numérique dont ils dépendent sont devenus essentiels à la poursuite de l’activité économique et sociale et à la réduction des répercussions de la pandémie. La table ronde d’experts économiques organisée par l’UIT en juin 2020 a conclu que les pays disposant d’une infrastructure de connectivité de pointe pourraient atténuer jusqu’à la moitié du choc économique négatif de la pandémie. L’une des réponses à la pandémie a été d’accélérer la transformation digitale, à mesure que les entreprises s’orientent vers des modèles d’emploi et de prestation digitale de services et de produits.

Les individus renoncent aux voyages et à la socialisation et se tournent vers les plateformes de divertissement et de communication digitale et, de plus en plus, vers le e-commerce.

Les écoles passent à l’apprentissage en ligne et aux salles de classe numériques, et les gouvernements comptent de plus en plus sur les données, les citoyens, la santé et les indicateurs économiques pour établir des politiques. Bien que la recherche sur la contribution de la numérisation à l’atténuation de l’impact des pandémies soit limitée, les nouvelles données probantes sont convaincantes quant à leur effet accélérateur dans tous les domaines de la vie des gens et dans tous les secteurs de l’économie. Par exemple, les sondages montrent que la pandémie de COVID-19 a poussé les consommateurs et les entreprises à adopter les services et les technologies numériques, accélérant ainsi la transformation numérique du comportement des consommateurs et de l’activité commerciale de plusieurs années.

 

Asia

                                                                  Accélération de l’impact de la COVID-19 sur la transformation digitale.

 

En général, la pandémie a imposé une plus grande demande pour la dépendance au digital dans l’ensemble, et ce résultat devrait rester dans la « nouvelle norme », car l’utilité de données plus abondantes et le coût toujours plus faible de l’utilisation de ces données influencent la façon dont les entrepreneurs, les décideurs et les professionnels prennent des décisions.

Toutefois, la pandémie n’est qu’un facteur des tendances actuelles.  La responsabilité climatique, le développement économique continu, les changements démographiques et le bien-être social sont également des facteurs clés pour garantir que personne n’est laissé pour compte.

À la lumière de ces tendances mondiales, l’élaboration de politiques axées sur l’inclusion, l’accès, la sécurité, les compétences et la durabilité en ce qui concerne les technologies émergentes et leurs avantages est sur le point de devenir l’une des caractéristiques déterminantes des années 2020. Cela se reflète dans les priorités thématiques de l’UIT pour la région Asie-Pacifique, qui demeurent hautement pertinentes à l’avenir. Répondre aux besoins spéciaux des pays les moins avancés (PMA), des petits États insulaires en développement (PEID), y compris les pays insulaires du Pacifique, et les pays en développement sans littoral (PMA), en tirant parti des TIC pour soutenir l’économie numérique et une société numérique inclusive, en favorisant le développement d’infrastructures pour améliorer la connectivité numérique et la création de politiques habilitantes et d’environnements réglementaires, et contribuer à un environnement sûr et résilient sont tous des éléments clés pour atteindre les Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies et le Programme de développement durable à l’horizon 2030.

La région Asie-Pacifique a l’occasion de présenter différentes approches de gestion des pandémies et de reprise après sinistre à l’aide d’applications numériques, de services numériques et de données générées, ainsi que l’infrastructure numérique sous-jacente. Par exemple, pendant la crise de la COVID-19, les gouvernements de la République de Corée et de Singapour ont effectivement adopté les technologies numériques de façon novatrice pour contenir la propagation du virus, s’appuyer sur les enseignements tirés des crises précédentes et sur un environnement politique et réglementaire adéquat, cela peut aider à orienter et à éclairer l’élaboration et la mise en œuvre de politiques pour les crises futures.

Intelligence artificielle, objets connectés, cloud computing, technologie des registres distribués, 5G, médecine de précision, drones, systèmes d’information géographique (SIG), technologies satellitaires, la mobilité autonome et de nombreux autres domaines technologiques en évolution façonneront l’avenir du monde, y compris l’Asie et le Pacifique.

En fin de compte, au cœur de cette transformation historique, l’infrastructure des TIC est le principal catalyseur – avec une politique adaptée – de la compétitivité et de l’innovation futures de l’Asie et du Pacifique. Nous ne pouvons perdre de vue le fait qu’améliorer l’infrastructure des TIC est plus qu’un objectif pour les gouvernements, les fournisseurs de services et les consommateurs; bien plus que simplement faciliter les connexions mobiles et à large bande, améliorer l’infrastructure des TIC permet l’intégration de la chaîne d’approvisionnement mondiale, l’utilisation novatrice de renseignements essentiels sur la santé, l’élargissement de l’échelle et de la portée des services financiers, l’amélioration des moyens de subsistance des intervenants du secteur agricole et la possibilité pour les citoyens d’améliorer leurs options au sein de la population active. Il aide également les gouvernements à améliorer l’efficacité et la prestation de services publics, permet d’améliorer le commerce numérique et permet aux étudiants d’acquérir des compétences qu’ils n’avaient pas auparavant. Parmi beaucoup d’autres externalités positives qui changent le cours de l’histoire.

En effet, ce sera l’histoire qui retracera cette première ère de développement technologique pour voir comment les politiques et les approches de gouvernance ont renforcé la résilience, la durabilité et la réactivité des sociétés, tout en évaluant les risques, renforcer la confiance, protéger les consommateurs et favoriser des résultats positifs pour les citoyens.

 

 

Ne manquez aucune actualité, abonnez-vous !