Le Gaming rassemble 2,7 milliards de joueurs dans le monde et dégage 159,3 milliards de dollars en 2020. C’est la zone Moyen-Orient-Afrique qui connaît la plus forte croissance. Avec des revenus estimés à 5,4 milliards de dollars, son marché croît de 14,5 % par rapport à 2019. Mais c’est la zone Asie-Pacifique qui compte le plus de gamers : 1, 447 milliards. Les revenus générés s’y élèvent à 78,4 milliards de dollars.

Ces chiffres montrent que depuis les années 1970, le jeu vidéo a quitté sa niche économique et s’est ouvert au marché grand public.

 

Mais qu’en est-il du marketing ?

Le marketing considère le jeu vidéo comme un média avec son écosystème et ses acteurs où toutes les parties prenantes s’y retrouvent : régies publicitaires, développeurs, joueurs, marques, éditeurs de jeux, agences de communication et de marketing.

Les leviers sont souvent le sponsoring et l’in-game ads, c’est-à-dire la publicité incluse dans un jeu et qui prend plusieurs formes :

  • Le placement produit
  • L’insertion de messages avant et après une partie
  • L’intégration au sein du décor.

Les agences publicitaires proposent également tous les éléments du programmatique, du tracking et de l’analyse des données.

Le marketing du Gaming s’avère avantageux pour plusieurs parties : Les marques trouvent un public engagé, une large audience, ciblée et prête à passer du temps et à dépenser de l’argent pour acheter un élément ou un « skin ».

Quant aux éditeurs, la publicité représente pour eux une source de revenus qui leur permet de prolonger la vie du jeu et surtout de financer son coût qui atteint parfois des millions de dollars.

Ains, les modèles d’affaires du gaming s’appuient sur plusieurs sources de revenus :

  • La souscription payante
  • La publicité
  • L’achat des vies, skins, avatars ou autres éléments permettant d’avancer dans le jeu

Les enjeux du marketing du Gaming pour les annonceurs

Pour les marketers, plusieurs enjeux apparaissent avec le gaming, en voici quelques-uns en fonction des objectifs définis :

  • Notoriété : augmentation de visibilité pour les marques sur une audience bien ciblée.
  • Conversationnel : le social qui est un trait majeur du gaming  (communautés de joueurs, forums, échanges pendant les parties, réseaux sociaux…) une opportunité de jouer plus la proximité.
  • Acquisition : acheter d’objets brandés et jouer avec le skin d’une marque.
  • Fidélisation : les récompenses et les bonus font partie du dispositif de fidélisation pour les marques.
  • Communication : étendre son territoire de marque dans les univers virtuels des jeux.
  • Data Marketing : Récolte de données et précision des segmentations.

 

 

Publications recommandées