Les recettes de publicité digitale sont en forte croissance de +42% sur le S1 2021 et +37% par rapport à 2019, d’après un bilan publié par le SRI France.

Il s’agit donc d’une forte croissance que connaît cette tendance et qui promet encore les marques et les annonceurs avec sa portée et ses opportunités multiples.

Tous les leviers ont cru de manière soutenue :

– Le Social (+58%) a confirmé sa très forte dynamique, portée par des audiences toujours en très forte croissance

– Le Search (+43%) a significativement cru, sous l’impulsion du Retail Search

– Le Display (+43%) a nettement rebondi, avec une très forte accélération de la vidéo, témoin d’un retour important des dispositifs de branding, l’augmentation de la part du label Digital Ad Trust en a été une première expression.

Parmi les principaux leviers à suivre, ont été relevés : L’audio digital, qui est segment en très forte accélération, porté par l’envie des marques de se tourner vers des formats plus innovants, le Retail Media qui est soutenu par l’explosion du e-commerce, l’émergence de nouveaux formats et le positionnement à un moment privilégié de l’acte d’achat des consommateurs aussi, le Social Retail qui constitue également un point à creuser et enfin la publicité digitale sur écran TV, marquée par une forte demande des annonceurs.

2021 est considérée comme une année fructueuse dans la publicité digitale comparée à l’année 2020 :

OW estime la hausse du marché publicitaire digital en France à +25-30%, malgré le report des cookie tiers à mi-2023, les évolutions réglementaires (CNIL, iOS 14.5+, DSA) restent un enjeu majeur pour les acteurs de l’écosystème digital et enfin, la prise de conscience autour de l’impact environnemental des campagnes s’est confirmé ce premier semestre, avec la volonté de s’inscrire dans une démarche commune.

Dans ce marché en croissance significative, le trio Google-Facebook-Amazon (GFA) continue d’augmenter sa part de marché 

 

Croissance

1. Acteurs inclus : Google, YouTube, Facebook, Amazon & Twitch. Apple & Microsoft non inclus dans l’analyse

2. Les chiffres relatifs au S1 2019 & 2020 ont été retraités pour tenir compte des changements de périmètre et de l’atterrissage réel de certains acteurs : tailles de marché réévaluées respectivement à 2,801 M€ (vs 2,756 M€ dans l’édition précédente) et 2,703 M€ (vs 2,545 M€ dans l’édition précédente) Sources : SRI, UDECAM, entretiens réalisés sur la période de juin 2021 à juillet 2021 avec les acteurs du marché, informations publiques, analyse Oliver Wyman.

 

Le Search, le Social et le Display ont contribué à la croissance soutenue du premier semestre 2021

 

Digital

Sources : SRI, UDECAM, entretiens réalisés sur la période de juin 2021 à juillet 2021 avec les acteurs du marché, informations publiques, analyse Oliver Wyman.

Publications recommandées